Un concert envisagé avec 1 000 spectateurs

Le concert de 5 000 spectateurs debout à la Rockhal, «ce n’est pas pour tout de suite», concède le Dr Anne Vergison, cheffe de l’Inspection sanitaire, en charge du contact tracing. À défaut, les autorités sanitaires envisagent un concert pilote assis en salle de «minimum 500 voire 1 000 spectateurs avant l’été».

C’est la suite logique des cinq concerts-tests, de 100 spectateurs par soir, menés en février à la Rockhal. «L’expérience était très positive, note Anne Vergison. Les participants ont bien respecté les mesures». Le soir, à la gare de Belval, les spectateurs s’étaient soumis à un test antigénique et à un PCR. «Les tests rapides, qui conditionnaient l’entrée dans la salle, se sont révélés négatifs, détaille le médecin. Les PCR, dont le résultat tombait le lendemain, ont montré six positifs. La semaine suivante, sur 75 % de spectateurs qui ont repassé un PCR, deux étaient positifs, mais ils avaient partagé entre-temps un repas avec une personne positive».

Cela remet-il en question la fiabilité du test rapide? «Cela permet de mieux cerner son utilisation, tempère Anne Vergison. Le degré de contagiosité d’une personne infectée est décelable par PCR. Dans les six cas, la contagiosité était faible, soit parce qu’ils étaient en début ou fin de maladie, soit parce qu’ils avaient été peu exposés. Donc un test rapide est suffisant pour établir que quelqu’un n’est pas contagieux sur la durée d’un concert».Quid du grand concert? «Nous en discutons, la décision revient au gouvernement, voire au Parlement. Car il faudrait modifier la loi pour augmenter le nombre de personnes autorisées pour un événement pilote».

(Séverine Goffin/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Source link

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*