Régionales 2020: les chefs traditionnels sortent des palais pour la campagne électorale

Régionales 2020: les chefs traditionnels sortent des palais pour la campagne électorale

General News of Wednesday, 25 November 2020

Source: Actu Cameroun

2020-11-25

Les chefs traditionnels sont, sans doute, la principale attraction de cette élection

Ils sont obligés de sortir de leurs palais pour aller à la rencontre des électeurs.

Dans la région de l’Extrême-Nord, les chefs traditionnels sont, sans doute, la principale attraction de la toute première élection des conseillers régionaux organisée au Cameroun. Dans cette partie du pays, en particulier, et les régions septentrionales, en général, les chefs traditionnels dont la fonction impose la retenue.et le respect seront le temp.s de la campagne électorale des personnes «ordinaires». Au total, 12 listes sont conduites par les gardiens de la tradition à l’Extrême-Nord, dont 4 dans le seul département du Logone et Chari. Les candidats devront déserter leurs palais pour aller séduire et convaincre leurs pairs.

READ MORE  CamerounWeb Awards 2020: les atouts du Dr Manaouda Malachie

Habitués aux sorties spectaculaires, les chefs traditionnels sont désormais à l’épreuve de la campagne électorale qui impose la simplicité. «Quand on est candidat, on dépose son turban et onbat campagne. Parce que c’est la politique. C’est que le chef traditionnel a une certaine notoriété, il est assimilé à quelqu’un qui est retiré et assis dans son palais et qui intime l’ordre aux chefs subalternes de venir, mais le contexte actuel pour nous c’est d’aller vers nos électeurs», dévoile Sa Majesté Hamadou Bouba, chef de 2e degré du Canton de Douiek, candidat dans Je Diamaré.

Pour le dépositaire du pouvoir ancestral, il sera question de parcourir les quartiers et les villages à la rencontre de ses pairs qui décideront de son sort le 06 décembre prochain. Sa majesté Hamadou Bouba croit dur comme fer que lui et ses colistiers ont le profil de l’emploi et méritent la confiance de leurs pairs. Ils ont fait de la création des tribunaux coutumiers l’élément clé de leur profession de foi. «Si nous sommes au conseil régional, nous allons nous battre pour que la plupart de nos chefferies puissent être érigées en chefferies ayant un tribunal coutumier», promet-il.

READ MORE  La FECAFOOT dissout la Ligue de Football Professionnel du Cameroun

Comme lui, les autres chefs traditionnels candidats mouillent également le maillot à l’effet de séduire l’électorat Ceci en dépit du poids de l’âge de certains. Les 12 listes en course dans la région pour 20 sièges dévolus au commandement-traditionnel seront défendues et soutenues à coup d’arguments et autres stratégies.

A en croire des observateurs de la scène politique, l’on assistera avec l’entrée en scène des chefs traditionnels, à une véritable école de la démocratie. L’enjeu est de taille. Au point où les candidats quittent le confort du palais pour le terrain, afin de ne pas rater de faire partie de la cuvée pionnière des conseillers régionaux. Pour cela, ils devront courtiser les 3 976 électeurs repartis dans les six départements de la région.

READ MORE  Cameroun: les autorités interdisent le mouvement «10 millions de Nordistes» - CameroonOnline.org

Vous êtes témoin d’un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d’actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email

!
Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Source link

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*