Le prodige Moukoko est enfin apparu

En temps normal, l’Allemagne n’aurait eu d’yeux que pour Erlin Haaland. Sur la pelouse du Hertha Berlin, samedi, l’attaquant norvégien a inscrit un quadruplé et permis à Dortmund de l’emporter (5-2). Mais la star de la rencontre était un remplaçant: Youssoufa Moukoko.

Entré à la 85e minute, à la place de Haaland, l’enfant prodige du football allemand a disputé ses premières minutes en professionnel et établi un nouveau record de jeunesse en Bundesliga, à l’âge de 16 ans et un jour. L’ancien record appartenait au Turc Nuri Sahin, qui avait débuté à 16 ans et 335 jours, déjà sous le maillot de Dortmund.

READ MORE  Le Real Madrid arrache le Clasico au Camp Nou

Phénomène de précocité

Si Moukoko n’avait pas encore fait ses débuts en Bundesliga, c’est parce que le règlement empêche d’aligner un joueur avant son 16e anniversaire. L’interdit est tombé vendredi, lorsque le natif de Yaoundé a soufflé ses 16 bougies, pour le plus grand bonheur de Lucien Favre. L’entraîneur suisse peut désormais le faire débuter aussi en Ligue des champions. Mardi, contre Bruges, Moukoko pourrait donc battre un autre record de précocité

Advertisement

Dans la plus prestigieuse des coupes d’Europe, le record appartient depuis novembre 1995 au Nigérian Celestine Babayaro, apparu avec Anderlecht alors qu’il était âgé de 16 ans et 87 jours.

READ MORE  Diego Maradona a fait une brève apparition au stade
Advertisement

Moukoko est déjà célèbre en Allemagne pour ses statistiques d’extraterrestre dans les catégories de jeunes. Engagé à 12 ans dans le championnat U17, il y a marqué 90 buts en 56 matches. À 14 ans, il a été surclassé en U19, et inscrit 47 buts en 25 matches.

Cette année en septembre, il a connu ses deux premières sélections en équipe nationale des M20 alors qu’il était âgé de seulement 15 ans!

(L’essentiel/AFP/Sport-Center)

Source link

Be the first to comment

Leave a Reply