Joe Biden et Kamala Harris au Capitole

Joe Biden et Kamala Harris au Capitole

Les principaux faits:

• Joe Biden, qui a remporté l’élection présidentielle américaine, prête serment ce mercredi à 12h, heure de Washington, 18h, heure de Luxembourg. Kamala Harris deviendra, elle, vice-présidente.

• La cérémonie d’investiture se déroule sous haute surveillance, après l’insurrection au Capitole, le 6 janvier dernier. Quelque 25 000 soldats de la Garde nationale et des milliers de policiers venus de tout le pays seront déployés.

• Il n’y aura pas de public pour assister aux célébrations, en raison de la pandémie. Les spectateurs sont remplacés par des drapeaux représentant les 400 000 Américains tués par le coronavirus.



16h31 Joe Biden et Kamala Harris arrivent au Capitole pour prêter serment

Le président élu Joe Biden et sa future vice-présidente Kamala Harris sont arrivés mercredi au Capitole, où ils prêteront serment peu avant midi devant les ex-présidents Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton, mais en l’absence de Donald Trump.

Le démocrate va être investi 46e président des États-Unis lors d’une cérémonie sans précédent, marquée par la pandémie et l’assaut meurtrier du Capitole, le 6 janvier, par des partisans du milliardaire républicain. Le vice-président républicain sortant Mike Pence sera présent dans la tribune mais pas Donald Trump, une première depuis 150 ans dans l’histoire américaine.

15h50 Donald Trump a laissé une lettre pour Joe Biden

Le président américain Donald Trump a laissé une lettre à son successeur Joe Biden avant de quitter la Maison-Blanche, a indiqué à l’AFP Judd Deere, porte-parole de l’exécutif, quelques minutes après son départ. Donald Trump, qui a refusé d’accepter sa défaite pendant plus de deux mois, n’a jamais félicité Joe Biden pour sa victoire.

Le courrier laissé dans le Bureau ovale pour son successeur est une tradition américaine. «Nous ne sommes que des occupants temporaires de ce poste», lui avait écrit Barack Obama, il y a quatre ans. «Cela fait de nous des gardiens des institutions et des traditions démocratiques telles que l’État de droit, la séparation des pouvoirs, la protection des droits civiques pour lesquels nos ancêtres se sont battus», avait-il ajouté.

15h30 Les Biden assistent à une messe avec les chefs républicains et démocrates du Congrès

Le président élu des États-Unis, Joe Biden, assistait mercredi matin, à une messe à la cathédrale Saint-Matthieu de Washington, accompagné des chefs démocrates et républicains du Congrès, un symbole de rassemblement à trois heures du début de son mandat.

Le futur 46e président des États-Unis était accompagné de son épouse Jill Biden, des démocrates Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, et Chuck Schumer, chef de la minorité au Sénat, ainsi que des chefs des républicains à la Chambre haute, Mitch McConnell, et à la Chambre basse, Kevin McCarthy.

READ MORE  Les autorités espèrent retrouver des survivants

14h45 «Je souhaite beaucoup de succès à la nouvelle administration».

«Je souhaite beaucoup de succès à la nouvelle administration. Elle en aura, nous l’avons mise dans la meilleure situation». Avant d’embarquer sur Air Force One, le président sortant Donald Trump a pris la parole à la base Andrew, où il a été emmené en hélicoptère depuis la Maison-Blanche. Saluant une poignée de supporters et son équipe rapprochée, il est revenu sur son bilan. «Nous vous aimons! Ce furent quatre années incroyables», a lancé le président, vantant son bilan économique, le vaccin trouvé en neuf mois ou encore «les plus grandes baisses d’impôts de l’histoire de notre pays».

«Vous allez voir des choses incroyables» grâce à ce qu’a fait l’administration Trump. «Souvenez-vous de nous quand vous les verrez», a encore lancé le président. «C’est le plus grand pays du monde. Nous n’aurions pas pu travailler plus. Je reviendrai d’une manière ou d’une autre». Il est ensuite monté à bord d’Air Force One qui doit l’emmener en Floride, dans sa résidence. L’avion à décollé à 9h précises (15h au Luxembourg), à tout juste trois heures de la fin du mandat de Donald Trump.

14h18 Donald Trump a quitté la Maison-Blanche

Le président sortant des États-Unis a quitté la Maison-Blanche, sans attendre que son successeur Joe Biden prête serment. L’hélicoptère Marine One a emmené Donald Trump loin de la capitale Washington, décollant à 7h18 locales (14h18 au Luxembourg). Le très bientôt ancien président doit se rendre dans sa résidence en Floride. D’après CNN, le vice-président Mike Pence n’est pas venu lui dire au revoir. Il doit en revanche assister à la prestation de serment de Joe Biden.

13h51 Le jour s’est levé, Washington est calme

Le jour s’est levé sur Washington, D.C. et la journée s’annonce belle, à en croire les caméras qui filment la ville en direct. Pour le moment, la situation est calme et la capitale des États-Unis est quadrillée par les forces de l’ordre.

12h20 Trump devrait quitter Washington à 8h (14h au Luxembourg)

Le programme de la Maison-Blanche pour le dernier jour de Donald Trump au pouvoir est vague. Un communiqué indique seulement l’heure de départ du président, relate CNN. Le président Trump devrait dire au revoir à la Maison-Blanche à 8 heures du matin, 14h au Luxembourg. Aucune mention n’a été faite concernant la cérémonie d’adieu prévue à la base aérienne Joint Base Andrews, dans le Maryland, mercredi soir.

11h31 Le «grand soulagement» du président allemand

Le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, a fait part, mercredi, de son «grand soulagement», à quelques heures de l’investiture de Joe Biden, assurant que ce sentiment était partagé par «beaucoup de monde» en Allemagne.

READ MORE  Le Luxembourg couvert d'un très joli manteau blanc

«Nous nous réjouissons que les États-Unis, en tant que partenaire indispensable, soient à l’avenir de nouveau à nos côtés sur de nombreuses questions: dans le combat commun et solidaire contre la pandémie de Covid-19, la protection mondiale du climat, sur les questions de sécurité», a notamment détaillé le chef d’État allemand, dans un message vidéo.

11h D’abord annuler le bilan de Trump

Dès sa première demi-journée à la Maison-Blanche (il prend ses fonctions à midi), le président Biden prendra 17 actions présidentielles pour revenir sur le bilan de Trump, a annoncé son équipe, ce mercredi. Les États-Unis entameront donc dès aujourd’hui la procédure pour revenir dans l’accord de Paris sur le climat.

Joe Biden suspendra aussi la construction du mur entre le Mexique et les États-Unis, ainsi que son financement par le Pentagone, annulera un décret migratoire de son prédécesseur qui vise surtout les pays musulmans, et annulera le retrait du pays de l’Organisation mondiale de la santé.

9h24 «Un ami» pour l’Europe à la Maison-Blanche

L’Europe a «un ami» à la Maison-Blanche et propose au nouveau président américain Joe Biden de «construire ensemble un pacte fondateur nouveau» pour les relations entre l’Europe et les États-Unis, ont déclaré mercredi, les présidents des institutions européennes.

«Je voudrais adresser de manière solennelle aujourd’hui, en ce jour d’entrée en fonction de Joe Biden, un appel à construire ensemble un pacte fondateur, nouveau, pour une Europe plus forte, pour des États-Unis plus forts et pour un monde meilleur», a annoncé le président du Conseil européen, Charles Michel, devant le Parlement européen. L’Europe «a un ami à la Maison-Blanche» après quatre ans de présidence Trump, a souligné la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

8h35 Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront

Les stars de la pop, Lady Gaga et Jennifer Lopez, participeront à la cérémonie d’investiture. Lady Gaga chantera l’hymne national américain, justement sur les marches du Capitole, puis Jennifer Lopez effectuera une «prestation musicale», a précisé le comité d’organisation de l’événement.

8h20 Joe Biden a quitté son fief pour la capitale

Le président élu Joe Biden a, lui, livré un discours ému dans son fief de Wilmington, dans le Delaware, mardi, avant de partir pour la capitale, où il est arrivé dans la soirée. «Eh bien, excusez mon émotion, lorsque je mourrai, Delaware sera écrit dans mon cœur», a déclaré le démocrate, en écho aux paroles de l’auteur irlandais, James Joyce.

Retenant déjà ses larmes, il avait entamé son discours en remerciant «ses amis» et sa famille rassemblés sous un grand drapeau américain, à New Castle, dans le Delaware, sur une base de la Garde nationale nommée en mémoire de son fils Beau Biden, décédé d’un cancer

READ MORE  Horeca-Vertreter demonstrieren in der Hauptstadt

«Je n’ai qu’un regret, c’est qu’il ne soit pas là, parce que cela devrait être à nous de le présenter en tant que président», a confié Joe Biden à propos de son fils, procureur général du Delaware et ancien militaire de la Garde nationale, qui semblait promis à une carrière politique nationale.

8h15 La vidéo d’adieux de Trump

Après des mois à nier la défaite, Donald Trump s’est finalement résolu à faire ses adieux, avec cette vidéo dans laquelle il dit «prier» pour que son administration «réussisse à maintenir l’Amérique en sécurité et prospère».

7h55 Téhéran se réjouit du départ du «tyran» Donald Trump

Le président iranien Hassan Rohani s’est réjoui mercredi de la «fin» de l’ère du «tyran» Donald Trump, qui doit quitter ses fonctions dans la journée au profit du président élu américain Joe Biden.

«L’ère d’un autre tyran arrive à son terme et aujourd’hui est le dernier jour de son règne affreux», a déclaré M. Rohani en conseil des ministres, accusant le président sortant des États-Unis de n’avoir porté, tout au long de ses quatre années à la Maison-Blanche, «d’autres fruits que ceux de l’injustice et de la corruption».

7h02 Trump gracie son ex-conseiller Steve Bannon

Le président américain sortant Donald Trump gracie son ancien conseiller Steve Bannon, un des théoriciens de l’extrême droite. M. Bannon, 66 ans, avait été l’un des artisans de la campagne présidentielle victorieuse de Donald Trump en 2016, avant d’être poussé vers la sortie par le milliardaire républicain.

Steve Bannon

Accusé d’avoir détourné des fonds prétendument destinés à la construction d’un mur à la frontière États-Unis-Mexique, il a obtenu la clémence du président ainsi que l’avait rapporté le New York Times, qui cite des responsables à la Maison-Blanche.

2:51 YouTube prolonge d’une semaine la suspension du compte de Donald Trump

Le site YouTube, propriété de Google, a annoncé mardi, à la veille de l’investiture de Joe Biden, qu’il prolongeait d’une semaine la suspension de la chaîne du président américain sortant, Donald Trump.

«Compte tenu des préoccupations concernant de potentiels actes de violence, la chaîne de Donald J. Trump ne pourra pas mettre en ligne de nouvelles vidéos ou des vidéos en direct pour une période supplémentaire minimum de sept jours», a indiqué le groupe, dans un message transmis à l’AFP. «Les commentaires continueront d’être désactivés indéfiniment sous les vidéos de la chaîne», a-t-il ajouté.

(L’essentiel/afp)

Source link

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*