Fin d’année: le message de Serge Espoir Matomba aux Camerounais

Fin d’année: le message de Serge Espoir Matomba aux Camerounais

General News of Friday, 1 January 2021

Source: lebledparle.com

2021-01-01

‘J’ai espoir dans la créativité de notre jeunesse et son envie d’entreprendre’

Comme certains acteurs de l’opposition, à l’instar de Maurice Kamto, Cabral Libii, Dénis Emilien Atangana, le premier secrétaire du PURS s’est aussi adressé à ses compatriotes camerounais.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité du discours.

Cameroun 2020-2021: Douleurs, Bonheurs Et Espoir !

A l’aube de la nouvelle année, il est important qu’on fasse un bilan de l’état de notre pays, sans complaisance, mais sans non plus de caricatures excessives auxquelles conduisent trop souvent des postures politiciennes.

Au-delà du bilan de 2020 il m’appartient aussi de tracer des perspectives et d’indiquer ainsi les chemins de l’espoir qui s’offrent au Cameroun et à son peuple, pour 2021.

Des douleurs en 2020, oui nous en avons connues, des grandes et des plus petites, personnelles et collectives.

Nous avons dû affronter de nombreuses épreuves avec le conflit au Nord-Ouest et au Sud-Ouest où des groupes armés, prétendument combattants de la liberté deviennent des bandits ultra-violents, des coupeurs de routes, n’hésitant pas à assassiner des civils, femmes et enfants compris.

Nos villes et villages du septentrion vivent, eux aussi, encore sous la menace permanente des pillages, des crimes et enlèvements des « fous de Dieu » venus pour certains des pays voisins.

L’Est de notre Pays, avec ses cohortes de réfugiés, subit le contrecoup des soubresauts que connait notre Voisine la Centrafrique. Des attentats terroristes s’invitent même jusqu’au cœur de nos grandes villes, comme l’explosion de cette bombe artisanale en novembre dans un snack-bar du quartier de Nsam à Yaoundé, celle de bonaberi et tant d’autres.

Heureusement, notre armée et notre police veillent car les dégâts de toutes ces attaques pourraient être encore plus considérables. Même si je pense que nous devrions encore renforcer nos moyens d’action « pour Neutraliser les terroristes » qui s’en prennent aux Camerounais.

A côté de l’emploi de la force, je crois que la décentralisation du pouvoir au niveau des régions peut aussi apporter plus d’apaisement.

READ MORE  Israeli Ceragon Networks Ltd wins XAF1.3 bln contract to improve rail transport in Cameroon - CameroonOnline.org

Autre violence qui génère aussi beaucoup de douleurs et qui augmente partout dans le pays, les crimes et délits du quotidien qui se multiplient.

Je veux parler de ces femmes que l’on violente, ces mères que l’on rançonne, ces honnêtes gens que l’on attaque dans la rue et parfois même jusque dans leurs maisons pour leur voler le peu qu’ils ont peiné à gagner à la sueur de leur front.

Trop de nos quartiers sont devenus des coupe-gorges dès la nuit tombée, la musique, les rires, les bruits familiers ont fait place à une peur silencieuse.

Hélas ce sont souvent les enfants mêmes de ces quartiers qui devenus adultes, sans perspectives de travail et d’avenir représentent un danger et vivent de rapines au détriment parfois de leur propre famille.

Là aussi je veux agir, pour rétablir l’ordre avec sévérité mais aussi m’attaquer aux causes profondes du mal par des actions pour l’emploi, la formation et la scolarisation.

Lorsque l’on peut gagner sa vie par le travail, on est moins tenté de la perdre par le vol.

Douleurs encore en 2020 avec la violence routière et ces listes interminables de proches, d’amis qui ont laissé leurs vies lors d’un des terribles accidents qui jalonnent nos axes routiers.

Chaque conductrice et chaque conducteur doit se responsabiliser au volant et ne pas prendre de risques inutiles.

Mais il doit exister aussi une tolérance zéro avec des profiteurs qui, par exemple, chargés des travaux routiers mettent une couche moins épaisse que nécessaire de bitume pour s’enrichir, sans se préoccuper des conséquences et dangers que représentent des voies qui vont très vite se dégrader et générer des « nids de poules »extrêmement accidentogènes.

De la même manière il ne doit avoir aucune tolérance pour ceux qui, moyennant “Gombo”, ferment les yeux sur les véhicules dangereux, les conteneurs mal arrimés, les camions sans freins véritables, meurtriers ambulants.

READ MORE  Relations FIFA-CAF: Alain Foka tacle et met à nu Gianni Infantino, président de la FIFA

La lutte contre la violence routière doit s’amplifier, notre réseau routier doit encore s’améliorer et le contrôle des engins motorisés doit encore progresser. Lorsque des véhicules qui n’auraient pas dû être autorisés à rouler sont impliqués dans un accident, il faut des sanctions. Personne ne doit pouvoir échapper à ses responsabilités !

Enfin, douleurs face à la maladie et à l’état de nos services hospitaliers. La grande pandémie de COVID-19 a frappé notre pays, notre continent et le monde entier .Elle a emporté notre grand frère Manu Dibango, plus proche de nous au Purs, Kelle king Francois, Georges Borell et bien d’autres. Mais, hélas bien d’autres infections ou accidents continuent d’atteindre nos compatriotes et quoi de plus triste que de voir mourir des gens, des proches, aux portes mêmes des hôpitaux car ils n’ont pas l’argent pour les soins.

C’est insupportable ! Oui l’action politique doit pouvoir changer cette injustice, naturellement pas promettre la guérison mais juste le fait que chacun puisse être soigné et pris en charge par nos professionnels de santé.

Permettez-moi d’encourager et féliciter le personnel médical, les autorités sanitaires

Je pourrais encore, mes chers compatriotes, comme je l’ai fait tout au long de cette année, vous parler de la gratuité de l’éducation qui n’est pas encore un fait, des scandales autours des logements sociaux, des terrains mal titrés et des maisons rasées par les autorités, ou tout simplement de la dureté de la vie quotidienne, avec une économie qui croît moins vite que les besoins d’une population qui augmente sans cesse, laissant des jeunes en manque de repères pour l’avenir et des anciens moins bien accompagnés pour finir leurs jours.

Mais, je veux aussi et surtout parler du bonheur d’être camerounais, de vivre dans notre magnifique Pays, un Pays d’abondance aux multiples ressources et à la beauté souvent intacte, un pays où nous unissons nos différences régionales pour faire peuple.

Il ne s’agit pas de l’expression de grandes théories mais d’un bon sens ancestral, qui avec des solutions simples, apporte de vraies améliorations quotidiennes.

READ MORE  Cameroun : nouvelles révélations sur l'audit qui tourmente Malachie Manaouda

Le bonheur c’est aussi nos proches, nos familles, notre immense jeunesse et ses envies. Ces petits et grands bonheurs autour de simples repas pris en commun ou de la quête perpétuelle du sacré au bord de l’océan ou des fleuves, dans la savane ou au plus profond de nos forêts. Notre Cameroun en 2020 c’est tout cela à la fois ; des racines profondes, nourries de nos traditions et une modernité qui s’affirme, portée par la jeunesse.

Pour 2021, clairement c’est l’espoir qui m’anime et je veux vous le faire partager.

Nous avons tellement d’atouts pour rendre notre pays plus fort et notre vie plus belle. Je ne me résous pas à accepter les douleurs qui nous ont touchés collectivement, beaucoup sont évitables.

Le PURS va amplifier son action et vous proposer des initiatives pour porter la nécessaire refondation de notre société.

Certains démagogues politiques vous diront qu’il suffit de les suivre et qu’ils vous apporteront des lendemains qui chantent.

Oui je l’affirme, le Cameroun peut donner un avenir meilleur à tous ses enfants, et je mets toutes mes forces au service de ce projet. Mais je dis également que pour réussir il faudra l’effort de tous et parfois changer certaines de nos habitudes, mettre fin aux petits accommodements personnels qui se font au détriment de l’intérêt général à tous les niveaux de la société.

J’ai espoir dans la créativité de notre jeunesse et son envie d’entreprendre sans tout attendre de l’Etat.

Mon espoir pour 2021 c’est avant tout la confiance que j’ai dans chacune et chacun d’entre vous.

Joyeuses fêtes et Bonne et heureuse année 2021 à vous toutes et à vous tous mes chers compatriotes.

Source link

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*