Ce voleur de sac s’en est pris à la mauvaise mamie

Ce voleur de sac s’en est pris à la mauvaise mamie

Il pensait avoir affaire à une cible facile et s’en mord encore les doigts. Le 19 janvier dernier, dans le Queensland, un homme en tongs s’est approché discrètement d’un groupe de personnes attablées dans un bar. Il s’est emparé du sac à main d’une cliente et s’est enfui, pensant s’en tirer sans trop de problèmes.

Grave erreur, car il se trouve que la victime en question – une grand-maman qui fêtait son anniversaire – avait du répondant. Des images de vidéosurveillance publiées la semaine dernière montrent l’Australienne courir après son voleur et le faire tomber au sol. Les deux personnes luttent quelques secondes au sol, la grand-maman s’accrochant fermement à son sac à main.

Son T-shirt et une tong en moins, le voleur finit par lâcher le morceau. Bonne joueuse, la victime lui lance sa chaussure et retourne vaquer à ses occupations. L’individu de 42 ans s’est enfui à bord de son véhicule mais a été arrêté peu après, rapporte ABC 7. Quant à la grand-maman, elle a souffert de côtes fêlées, de coupures et d’hématomes.

(L’essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Source link

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*